Responsabilité civile de l’organisateur

Les aspects juridiques du triathlon

Les responsabilités civiles lors d’une compétition de triathlon

Un organisateur de triathlon est tenu de veiller à l’application stricte des règlements durant la compétition par les concurrents. Il ne sera pénalisé que dans le cas où un dommage ou un accident atteint un des concurrents en raison de ses manquements aux responsabilités lui afférent. Dans ce cas, l’organisateur peut faire appel à un avocat pour faire une présomption d’innocence ou d’assumer les dommage-intérêts grâce à une assurance de responsabilité civile de l’organisateur.

La responsabilité civile de l’organisateur de triathlon.

Une assurance de responsabilité civile doit obligatoirement être fournie par l’organisateur de triathlon pour couvrir les frais de dommages qui peuvent survenir lors d’une compétition en raison d’une omission ou d’une faute d’inattention de ses responsabilités envers les concurrents. Ainsi l’organisateur est tenu d’assurer à ce que les concurrents suivent à la lettre les règlements imposés par la fédération. Il tiendra donc un petit briefing personnel ou en groupe avec les concurrents et les avisera régulièrement de tout changement ou de toutes informations qui doivent être connus par les compétiteurs. En natation, l’organisateur fournira le bonnet exclusif des concurrents et il assurera que ceux-ci ont la combinaison adéquate. Pour tout manquement aux règlements après avis de l’organisateur, la responsabilité civile sera incombée au compétiteur lui-même.
Tous les aspects juridiques sont notamment rédigés par des avocats que vous pourrez retrouver sur jurifiable.com et grâce à un avocat montpellier http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-montpellier
et un avocat strasbourg http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-strasbourg

Obligation de couverture par une assurance de responsabilité civile.

Dans le cas où l’organisateur est tenu pour responsable d’un incident durant le parcours, il doit impérativement faire une présomption d’innocence en faisant appel à un avocat. Il apportera donc toutes les preuves qui démontrent qu’il à bel et bien rempli sa part de responsabilité et de faire tomber la faute au compétiteur. Par contre s’il est prouvé qu’il a été en cause d’un éventuel accident, l’assurance de responsabilité civile couvrira les frais des dommages. Les concurrents sont également assurés par une responsabilité civile car ils sont conscients et des dangers qu’ils peuvent encourir lors des épreuves et ne peuvent en aucun cas faire tomber la faute à l’organisateur. L’organisateur n’assumera donc pas les pertes et les vols des affaires des participants, il ne sera pas garant des blessures, des accidents corporels des concurrents sur terrain sauf dans le cas où cette responsabilité a été expressément imposée par le règlement. Ainsi chaque compétiteur doit suivre les instructions de l’organisateur et accepter de se souscrire a toute assurance pour prévenir les risques inévitables.
Partenaires juridiques pour des réflexions pour la tutelle http://www.misesoustutelle.com
et la curatelle http://www.misesouscuratelle.com